MEFDD  »  Actualité
Actualité
17.01.2024

Le corps diplomatique et les PTF sensibilisés sur l’inscription du MFOK et la conférence internationale de l’afforestation et le reboisement

Le gouvernement de la République représenté par Rosalie MATONDO, Ministre de l’Economie Forestière, Lydie PONGAULT, Ministre de l’Industrie culturelle, touristique, artistique et des loisirs et Fatoumata BARRY MAREGA, Représentante de l’Unesco au Congo ont organisé, le 15 Janvier 2024, à Brazzaville, une réunion de sensibilisation au profit du corps diplomatique accrédité au Congo et des Partenaires Techniques et Financiers sur l’inscription du Massif Forestier d’Odzala-kokoua (MFOK) sur la liste du patrimoine mondial et sur la tenue de 1ère conférence internationale sur l’afforestation et le reboisement .


Une vue du présidium

Une occasion qui a permis à Rosalie MATONDO, Ministre de l’Economie Forestière, de souligner dans son allocution de circonstance que « le renforcement du statut du Parc National d’Odzala-kokoua (PNOK) à travers l’inscription du Massif Forestier d’Odzala-Kokoua (MFOK) sur la liste du patrimoine mondiale de l’humanité ainsi que le lancement de l’initiative ‘’Décennie mondiale de l’afforestation et de reboisement’’ procèdent de la vision écologique du Président Denis SASSOU NGUESSO ».
 Evoquant le MFOK, la Ministre de l’Economie Forestière, a indiqué que son inscription sur la liste du patrimoine mondiale de l’humanité relève de la « collaboration gagnante » avec l’Unesco, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) mais aussi avec les pays membres du comité du patrimoine. Son inscription par l’Unesco au patrimoine mondiale de l’humanité lui confère désormais, a noté Rosalie MATONDO, une certaine envergure internationale et constitue un gain significatif rehaussant la crédibilité du secteur touristique congolais. Aussi a-t-elle insisté « Il nous revient désormais à nous départements ministériels en charge des aires protégées, d’une part, en charge du tourisme, d’autre part et de tous les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) de nous accompagner à mutualiser nos efforts en vue de mobiliser toute la communauté internationale autour du renforcement du statut de ce Parc National d’Odzala-Kokoua en vue d’engranger les bénéfices ».   
A propos de la 1ère Conférence Internationale sur l’afforestation et le Reboisement qu’abritera cette année la République du Congo, la Ministre de l’Economie Forestière a  rappelé l’auditoire que «la ‘’Décennie africaine et mondiale de l’afforestation et de Reboisement’’ est une initiative du Président de la République qui le 7 novembre 2022 à l’occasion de la tenue de la 27ème Conférence des parties à la convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique (COP27) à Charm el Cheik en Egypte appelant le monde entier à s’investir dans les plantations forestières afin de juguler les méfaits du changement climatique ». Et à la demande de la République du Congo, a expliqué la ministre, cette initiative a été endossée par l’Union africaine sous le label de ‘’Décennie africaine et mondiale d’afforestation et de reboisement ‘’suite à la décision 846 issue du 36ème sommet des chefs d’Etats et de gouvernement de l’Union africaine tenu du 17 au 18 février 2023 à Addis-Abeba, en Ethiopie, qui a annoncé également l’organisation de la 1ère conférence internationale sur l’afforestation et le reboisement à Brazzaville sous l’égide de l’union africaine et du forum des Nations unies sur les forêts.

Pour sa part, la Ministre du tourisme a précisé l’objectif principal de la campagne internationale que s’apprête à mener le gouvernement de la République du Congo dans pays émetteurs des touristes du MFOK que sont la France, les Etats-Unis d’Amérique, le Royaume Uni et l’Allemagne. Il s’agit notamment de promouvoir les potentialités écologique, économique et écotouristique du MFOK dans ces pays afin d’augmenter le flux touristique au Congo. Une telle initiative ne pouvant être menée sans moyens financiers, matériels et logistiques, Lydie PONGAULT a sollicité l’appui des PTF pour réussir cette entreprise.,
De son côté, la Représentante de l’Unesco au Congo, Fatoumata BARRY MAREGA, a félicité le gouvernement de la République du Congo pour l’inscription du Massif Forestier d’Odzala-kokoua (MFOK) sur la liste du patrimoine mondial tout en soulignant l’engagement de son institution dans la préservation du patrimoine culturel et naturel à travers le monde. Fatoumata BARRY MAREGA a présenté par la même occasion les missions de l’Unesco. Il s’agit entre autres d’encourager les états parties à signer la convention du patrimoine mondial tout en assurant la protection de leur patrimoine culturel et naturel mais également d’aider les états parties à faire sauvegarder les sites du patrimoine mondial en leur fournissant une assistance technique et une formation professionnelle.



Auteur : Jadrice BOUKA & Belvia NYANGA

Actualités



Agroforesterie : Promouvoir une filière cacao durable

Pour diversifier son économie, reposant en grande partie sur

...
Juin - 2024
D L M M J V S
  01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21
23 24 25 26 27 28 29
30