MEFDD  »  Actualité
Actualité
04.04.2024

Deuxième comité de pilotage du PREFOREST : les perspectives 2024 adoptées par les membres

Les membres du Comité de pilotage (Copil) du Projet ‘’ Réduction des émissions des gaz carboniques issus des forêts dans cinq départements du Congo-PREFOREST’’ se sont réunis, le 29 mars 2024, à Brazzaville, pour leur deuxième session, sous la direction de Pierre TATY.


 Cette session a permis aux parties prenantes d’adopter, sous réserve de la prise en compte d’un certain d’éléments manquants, le Plan de Travail Budgétisé Annuel (PTBA) 2024 estimé à 2 milliards 586 millions 435 816 FCFA. Outre l’adoption du PTBA, les membres du Copil ont apprécié aussi les activités réalisées au cours de l’année 2023.
Ce projet est financé par le Fonds vert pour le climat à hauteur de 46,5 millions de dollars américains soit 27,9 milliards de FCFA pour une durée de huit ans. Il vise à la fois la réduction des émissions de gaz à effet de serre dus à la déforestation et à la dégradation forestière causées par l’agriculture sur brûlis ainsi que la production de bois énergie et la génération des co-bénéfices d’adaptation. Il va s’exécuté dans les cinq départements concernés par le projet à savoir : le Kouilou, la Bouenza, le Pool, le Niari et les Plateaux.  Et à terme le PROFOREST Congo vise à mettre en place 11 800 hectares de plantations agroforestières a précisé Olav Rishi MINKALA, Coordonnateur de ce projet. Contrairement au Projet de Renforcement du Potentiel en bois énergie durable en République du Congo (PROREP-Bois Energie) utilisant l’acacias, le PROFOREST mettra également l’accent sur l’arboriculture a souligné Olav Rishi MINKALA.
Dans son allocution de circonstance, Pierre TATY a relevé que ce projet générera d’importants co-bénéfices d’adaptation qui vont non seulement réduire la vulnérabilité mais aussi augmenter la capacité d’adaptation d’environ 41 373 bénéficiaires directs et 870 649 bénéficiaires indirects pour la plupart issus des couches sociales les plus vulnérables notamment les petits agriculteurs, les femmes ainsi que les populations autochtones et les jeunes.
Le PROFOREST s’aligne dans le droit fil du Programme National d’Afforestation et de Reboisement visant à planter 1 millions d’hectares de plantations forestières et agroforestières.


Auteur : Bienvenu LOUZOLO

Mai - 2024
D L M M J V S
  01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31