MEFDD  »  Discours & Allocutions  »  Discours & Allocutions
Discours & Allocutions
22.11.2016

Allocution d’ouverture de Monsieur le Directeur de Cabinet de Madame la Ministre de l’Economie Forestière, du Développement Durable et de l’environnement

UNIVERSITE REDD+ DE LA REPUBLIQUE DU CONGO, Pointe Noire, le 13 octobre 2016


La photo de famille des participants après la cérémonie d'ouverture

  • Monsieur le Directeur de Cabinet de Monsieur le Préfet  du Département de Pointe-Noire, Président du Comité Départemental REDD du Département de Pointe – Noire, 
  • Madame et Messieurs les Présidents des Comités Départementaux REDD, 
  • Monsieur  le Directeur Général de l’Environnement, 
  • Monsieur le Coordonnateur National REDD,
  • Mesdames et Messieurs les Délégués,
  • Distingués Invités,
  • Mesdames et Messieurs,

Je suis particulièrement honoré de procéder, ce jour, à l’ouverture des travaux de la première session des Universités REDD+ de la République du Congo.

Aussi, voudrais-je avant de poursuivre mon propos, vous remercier très sincèrement, ce, au nom de Madame Rosalie MATONDO, Ministre de l’Economie Forestière, du Développement Durable et de l’Environnement, d’avoir répondu massivement présents à notre invitation aux présentes assises.

Je voudrais également saisir cette occasion pour remercier particulièrement Monsieur le Préfet du Département de Pointe-Noire, Monsieur Alexandre Honoré PAKA, pour toutes les facilités qu’il a bien voulu mettre en place en vue de la tenue de ces Universités, ici, à Pointe-Noire, capitale économique de notre pays.

Distingués invités

Mesdames et Messieurs,

La République du Congo, engagée dans le processus REDD+ depuis 2008, a bien avancé avec la phase 1 dite phase de préparation des outils stratégiques et techniques dudit processus. Nous devons donc maintenir cette dynamique et amorcer avec la même ferveur, la phase 2 dite phase d’investissement, pour déboucher sur la phase 3 dite phase de paiements des résultats de la REDD+.

A ce jour,  la bonne nouvelle pour la République du Congo, est qu’elle est désormais autorisée à s’engager dans les phases 2 et 3 du processus REDD+, suite à la décision  prise par les membres du Comité  des Participants du Fonds de Partenariat pour le Carbone Forestier, qui au cours de leur 22ème session biannuelle de Septembre 2016, ont évalué avec satisfaction le niveau d’avancement du processus REDD+ dans notre pays. Ceci est un signe hautement encourageant que les multi-acteurs devraient intérioriser en vue de consolider leur engagement pour ce processus combien capital pour la suivie de l’humanité.  

Mesdames et Messieurs,

Distingués invités,

Le processus REDD+, reste marqué par son caractère inclusif et participatif. Cette double exigence, fondamentale pour l’aboutissement heureux  de ce processus, fait obligation à ses animateurs de partager la base de données déjà acquises et d’échanger avec les multi-acteurs sur le contenue et l’implémentation de la REDD+.

Telle est la justification de la présente initiative qui va se réaliser à travers les sessions scientifiques et techniques dites « Université REDD+ ».

L’objectif général des premières universités REDD+ de la République du Congo, est d’élever l’échelle de discussion entre acteurs impliqués dans ce processus et leur garantir une véritable appropriation des informations politiques, techniques et scientifiques y relatives.

Ainsi, trois jours durant, nous allons échanger pour contextualiser REDD+ dans le schéma national de développement durable et dans le futur Plan National de Développement 2017-2021.

Eu égard  à la conjoncture internationale en cours, dominée par la baisse du prix du baril de pétrole, et tenant compte de l’accent très particulier mis par le Gouvernement sur « la diversification de l’économie nationale », notamment dans le projet de société de Son Excellence Monsieur Denis SASSOU-N’GESSO, Président de la République, j’ai cité « la Marche vers le développement », il est apparu opportun de placer les présentes assises sous le thème : " REDD+, une opportunité pour la diversification de l’économie nationale".

Ce thème, on ne peut plus évocateur, sera décrypté sous forme de sessions interactives alimentées par des exposés portant sur les sept sous-thèmes ci-après :

  • La REDD+ et l’économie verte ;
  • La pertinence de la communication dans le processus la REDD+
  • La REDD+ dans le PND 2017-2021 ;
  • La REDD+ et les Financements publics et privés;
  • La synergie entre le mécanisme REDD+ et le mécanisme de développement propre (MDP en sigle) ;
  • Les effets de la lutte contre l’exploitation illégale du bois ; 
  • La pertinence des activités du Programme de réduction des émissions, la croissance économique et la réduction de la pauvreté.

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs,

Le Gouvernement de la République du Congo, qui ne ménage aucun effort pour assurer la conservation et la gestion durable de ses forêts, considère la REDD+ comme une opportunité de développement durable. Il nous appartient donc d’entrer très rapidement dans les phases 2 et 3, avec des véritables activités de terrain, qui impactent positivement les modes de vie et le développement des citoyens congolais.

C’est pourquoi, je voudrais vous inviter, au cours des échanges que vous allez avoir, à faire preuve de rigueur et de perspicacité, afin que les résultats auxquels vous allez parvenir, contribuent à consolider le processus REDD+ dans notre pays. Votre tâche sera d’autant plus aisée que les présentes universités se tiennent au lendemain de la tenue de la table ronde sur la gestion du secteur forestier à l’ère du tout-économie en vue du tout-social, que le Ministère en charge de l’Economie Forestière a organisée à Brazzaville, du 6 au 7 octobre 2016. En effet, cette rencontre de haut niveau, entre le Ministère et ses partenaires, a permis à l’Autorité de tutelle de partager sa vision, dans laquelle l’économie carbone a été explicitement mentionnée à travers l’évocation suivante, je cite : « De nombreux autres produits et services peuvent être fournis par les forêts ainsi que les écosystèmes associés, et que l’on pourrait valoriser, notamment dans le contexte actuel caractérisé par l’émergence de l’économie « carbone » et la promotion de la valorisation non ligneuse de la forêt. On peut citer, entre autres : les services éco systémiques valorisables aux fins de paiement pour services environnementaux (PSE) ; les molécules extraites des plantes, valorisables dans l’industrie pharmaceutiques ; la diversité des produits forestiers non ligneux (PFNL), fortement demandés sur les marchés intérieur et extérieur ; le carbone stocké dans les plantations forestières développées en savane aux fins de générer des crédits carbones valorisables sur les marchés habilités ». Fin de citation. Cette orientation constitue une matière dans laquelle vous allez devoir puiser pour alimenter vos échanges et vos partages d’informations, dans la perspective de faire en sorte que, entre autres, l’Economie forestière de demain porte sur le carbone forestier  et les produits autres que le bois, que la notion de  « Gestion Durable des Forêts » soit désormais couplée à celle de « Gestion Durable du Carbone Forestier ». Le Carbone contenu dans les arbres constitue une opportunité de promotion des projets d’atténuation ou d’adaptation aux changements climatiques.

Eu égard à la qualité de l’expertise ici réunie, je reste convaincu que les présentes sessions des Universités REDD+ vont atteindre les résultats escomptés en lien avec les objectifs fixés dans les termes de références des présentes universités.

Sur ce, je souhaite pleins succès à vos travaux et déclare ouvertes les premières sessions des Universités REDD+ de la République du Congo.

Je vous remercie.


Actualités



5ème édition de la foire aux plants : 40 868 757 FCFA générés

Les lampions de la 5ème édition de la foire aux plants, lanc

...

Gouvernance forestière : Rosalie MATONDO et Giacomo DURAZZO confiants sur le processus FLEGT

La 14ème réunion du Comité Conjoint de Mise en œuvre (CCM) d

...
Mai - 2022
D L M M J V S
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31